Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Les lignes du tramway de Bordeaux  

Trois lignes aujourd'hui en attendant la future ligne D


 

Thèmes associés  >>>| Présentation en photos du tramway | Plan des lignes A, B et C du tram |

 

 


Le tramway de Bordeaux est un Citadis conçu par ALSTOM

Présentation en photos du tram de BordeauxLa présentation de ce tramway qui a été inauguré à Bordeaux en 2003 fait l'objet d'une autre page sur ce site. Il y est question de son inauguration, des travaux qui ont accompagné son retour dans la ville, de son alimentation par le sol. De nombreuses photos montrent également le tramway sur les différentes lignes au cours de ces dernières années.

 

Ligne A pour Mérignac, Floirac ou la Gardette

Stations de la ligne A du tramway de Bordeaux

 

Tramway de Bordeaux -  photo 33-bordeaux.com

 

Depuis son inauguration en décembre 2003 cette première ligne A a été prolongée et elle conduit désormais de Mérignac centre soit à la station de La Gardette (Bassens - Carbon Blanc), soit à la station de Floirac Dravemont.

 

Cette ligne A dessert Lormont et Cenon et une grande partie de la rive droite et emprunte l'avenue Thiers. Elle traverse ensuite la Garonne sur le pont de pierre avant de se diriger en direction du quartier Meriadeck, du stade Chaban Delmas puis vers le CHU Pellegrin. Elle conduit ensuite après une dizaine de stations à son terminus de Mérignac centre.

 

Phase 3 : extension à venir vers Mérignac les Pins

Le tramway devient un moyen de transport incontournable dans l'agglomération bordelaise, et il est appelé à s'étendre pour permettre à un plus grand nombre d'usagers de délaisser leur voiture personnelle au profit des transports en commun. La troisième étape de développement est engagée, pour la ligne A cela se traduira par une extension jusqu'à Mérignac les Pins.

 


Ligne B pour Pessac, les facultés et Claveau

Stations de la ligne B du tramway de Bordeaux

 

Tramway de Bordeaux -  photo 33-bordeaux.com

En une trentaine de stations la ligne B assure aujourd'hui la liaison entre le centre de Pessac et le terminus de Claveau tout en desservant aussi le centre de Bordeaux. Cette ligne est d'autant plus fréquentée que c'est elle qui permet aux étudiants du Campus universitaire de rejoindre le centre de Bordeaux et des stations aussi importantes que la place de la Victoire l'hôtel de ville ou le Grand Théâtre.

 

Dans sa partie nord, elle longe les quais à partir de la place des Quinconces pour conduire les usagers aux hangars du Quai des Marques avant de traverser les bassins à flot et de se diriger vers le terminus de Claveau à deux pas du pont d'Aquitaine. Il est à noter que pour franchir le passage des bassins à flot le tramway innove en étant le premier en France à emprunter un pont tournant.

Extension à venir jusqu'à Pessac Alouette

Dans le cadre de la phase 3 du tramway, la ligne B est appelée à se prolonger pour atteindre Pessac Alouette.

 


 

Ligne C de Bègles "Terres Neuves" à la station "Les Aubiers"

Stations de la ligne C du tramway de Bordeaux

 

Tramway de Bordeaux -  photo 33-bordeaux.com

 

Avec un peu moins de 20 stations, la ligne C est pour l'instant la plus courte sans pour autant être moins utile. Partant de Bègles Terres Neuves c'est cette ligne qui dessert le quartier Belcier et la gare Saint Jean.

 

Elle longe ensuite la Garonne pour passer devant le parc des sports Saint Michel et de se diriger ensuite via la porte de Bourgogne vers la place des Quinconces. Elle passe ensuite devant le Jardin public et se dirige vers le quartier du Grand Parc, la place Ravezies (le Bouscat) et vers son terminus qui est pour l'instant situé à la station des Aubiers.

Extension vers Terres Sud à Bègles et le parc des Expositions au nord

Egalement dans le cadre de la phase 3 du tramway, la ligne C est appelée à s'allonger pour rejoindre Terres Sud à Bègles, et le Parc des Expositions pour Bordeaux Nord. 

 


Ce que l'on peut dire de la future ligne D

Début des travaux 2014, mise en service 2017 ?

Déterminer le tracé d'une ligne de tram n'est pas chose simple car les enjeux sont rarement compatibles avec les intérêts de tous. Ainsi, pour définir l'itinéraire de la future ligne D, politiques, commerçants et usagers se sont maintes fois rencontrés sans que pour autant un véritable consensus ne soit rapidement trouvé. Si chacun s'accordait sur la nécessité de cette nouvelle ligne, depuis le début le débat accrochait lorsqu'il était question notamment de la rue Fondaudège. C'est ainsi que l'on a pu voir une association de commerçants monter au créneau pour s'opposer au passage du tram alors qu'une autre association se créait pour défendre le contraire. 

10 kilomètres entre "Quinconces" et "Cantinolle"

Un calendrier qui avance

L'enquête d'utilité publique s'est terminée en juillet 2011. La commission ayant en charge l'enquête préalable à la Déclaration d'Utilité Publique (D.U.P) a donné un avis favorable. La D.U.P, si tout va bien, devrait être délivrée par le préfet avant la fin de 2011. Dans le même temps, les services de la CUB devrait également faire connaître qui sera le maître d'œuvre pour la réalisation de cette nouvelle ligne D dont le tracé concernera Bordeaux, Le Bouscat, Bruges, Eysines et Le Haillan. 

Alimentation par le sol (A.P.S) pour les premiers kilomètres

Cette nouvelle ligne "quart nord ouest" de Bordeaux qui portera donc le nom de ligne D atteindra pratiquement les 10 kilomètres (9,8 pour être précis). Elle doit partir des Quinconces pour arriver à "Eysines Cantinolle". Le début de la ligne D utilisera le système d'Alimentation Par le Sol, mais sur une portion limitée qui sera inférieure à 3 kilomètres. Le tracé qui est présenté ici est celui qui figure dans le dossier d'enquête publique. Il peut donc encore subir des modifications notables, et plus particulièrement dans la situation des différentes stations.

Début de la ligne bordelaise, des Quinconces aux boulevards


 

Partant du pôle intermodal de la place des Quinconces, la future ligne doit emprunter le cours Tournon et traverser la place Tourny avant de rejoindre la rue Fondaudège. Pour l'occasion, la place Tourny devra être repensée et réaménagée. Dans ce sens un concours devrait être lancé en directions des cabinets d'architecture.

 

La première station sera implantée sur la place Charles Gruet qui doit elle aussi subir d'importantes transformations. A commencer par la construction d'un parking de 4 étages représentant 150 places qui sera destiné à compenser les places de stationnement perdues sur la rue Fondaudège. La seconde station sera elle implantée sur la place Marie Brizard.

 

Le tram poursuivra ensuite par la rue de la Croix de Seguey avec un arrêt barrière du Médoc. Juste avant les boulevards, rue Nicolas Beaujon sera implanté un nouveau parking destiné ici aussi, à compenser les places de stationnement perdues par ailleurs.


 

De l'autre coté des boulevards, Le Bouscat

La première station après le franchissement des boulevards doit se situer avenue de la Libération (Charles de Gaulle) sur le territoire du Bouscat, plus précisément au niveau de la rue de l'Amiral Courbet. Ce sera la dernière station employant le système A.P.S, le reste du tracé s'opèrera avec l'alimentation classique par caténaire et pantographe.

 

La station suivante, toujours sur l'avenue de la Libération, sera celle de la Mairie du Bouscat. Avant d'aborder la route du Médoc, la ligne D croisera la ligne de chemin de fer. Bifurquant franchement vers la gauche, le tram partira en direction de l'Avenue de l'Hippodrome  ou un parc relais de 400 places est également prévu. Ensuite, nouveau virage mais cette fois ci à droite pour pouvoir emprunter la rue Jean Jaurès et franchir le pont au dessus de la rocade.

Itinéraire et stations prévues pour Eysines et Le Haillan

La première station d'Eysines se situera au niveau de la rue Toulouse Lautrec (Poste). La station suivante, avenue de Picot sera elle à hauteur de la rue André Blanc. La troisième station "Eysines centre" (Gendarmerie) sera à proximité de la rue du Lieutenant Villemeur. La suivante devrait elle se situer à l'angle de la rue des Carès. Enfin, le terminus est lui prévu au lieu dit Cantinolle situé sur la commune du Haillan. 

Un calendrier à affiner

Les 10 kilomètres de cette quatrième ligne devaient être initialement déployés en 3 étapes. Un premier tronçon entre les Quinconces et la barrière du Médoc, puis jusqu'à la rocade ouest et la troisième étape conduisant au terminus Eysines Cantinolle devrait elle être bouclée en 2017. 

... période des travaux moins contraignante ?

Les choses évoluant, à la fin du mois de janvier 2010 on apprenait que le comité de pilotage de la CUB avait décidé de repousser les début des travaux à 2014 soit un recul de 3 ans sur le calendrier initial. L'idée serait non plus de segmenter en 3 étapes l'opération, mais de réaliser les travaux en une seule fois sur une période plus courte de seulement 2 ans (2014 à 2016). De fait, les 3 années de recul ne seraient pas perdues mais utilisées à préparer le terrain et mettre quelques infrastructures en place. En amont des travaux, un parking de 250 places rue Fondaudège et un autre de 300 au Bouscat qui devraient venir compenser les places de stationnement perdues tandis que les couloirs de bus seraient aménagés.

 

Ainsi on peut imaginer que la toujours douloureuse période des travaux pourrait s'avérer un peu moins contraignante à la fois pour les commerçants, les clients, les automobilistes et les autres usagers. Gageons toutefois que ce délai supplémentaire sera mis à profit par les uns et les autres pour tenter de faire à nouveau entendre leurs revendications.

 


TBC : Tram et Bus de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Petit à petit, le tracé du tram progresse. Les lignes existantes repoussent leurs stations terminus, de nouvelles lignes sont en projet. Néanmoins pour des raisons bien compréhensibles (pose de rails, caténaires, infrastructure complexe ...), le tramway ne peut pas être partout. Pour que le maillage de la ville en terme de transport en commun soit le plus complet possible, le bus avec 65 lignes prend le relais pour les zones non couvertes par le tram, ou pour assurer les liaisons transversales.

 

En mars 2010, les lignes de bus ont été réorganisées avec de nouveaux itinéraires destinés à compléter le maillage de la CUB.

Une appellation pour chaque catégorie de ligne de bus

Un nouveau vocabulaire est ainsi apparu et désormais pour désigner ces nouvelles lignes on parle de "Lianes", de "Corol" de "Flexo" ou encore de "Citéis".

Lianes :

Ce sont les lignes principales, elles présentent des caractéristiques de fréquences assez proches de celles du tramway.

Corol :

Ce sont des lignes transversales qui ne passent pas par le centre de Bordeaux mais assurent les liaisons entre communes et quartiers 

Flexo :

Pour désigner les bus navette

Citéis :

Pour les liaisons des quartiers d'une même comune 

Un dispositif transport complété par les vélos de la CUB : le V CUB

Toujours en mars 2010, parallèlement à la refonte des lignes de bus la Communauté Urbaine de Bordeaux, comme de nombreuses autres villes" s'est dotée d'un service de vélos en libre service. Egalement géré par le prestataire Kéolis, ce service de vélos à la carte qui compte 120 stations réparties à Bordeaux et dans les villes de la CUB est ici appelé V3 ce qui se prononce "Vé CUB". Logique pour le Vélo de la CUB !  

 

 

 


 

 

Thèmes associés  >>>| Présentation en photos du tramway | Plan des lignes A, B et C du tram |

 

 


 

 

Voir Aussi >>>| Les portes de Bordeaux >> La Grosse Cloche | La Porte Cailhau

 

 

Voir Aussi >>>| Les ponts de Bordeaux >> Pont d'Aquitaine | Pont de pierre | Passerelle EIFFEL |

 

 

Voir Aussi >>>| Les Fontaines de Bordeaux >> Fontaine des 3 Grâces | Fontaine des Girondins |
| Fontaines de Tourny >> dans le Monde | Miroir d'eau |