Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Le Croiseur C611 Colbert à Bordeaux

Un navire musée sur les quais pendant 14 ans

 

 

Thèmes associés  >>>| Balades et Croisières sur la Garonne | Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise |
| Escales navires | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Voiliers et vieux gréements |
| Colbert le navire Musée sur les quais | L'Hermione à Bordeaux | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

 

Sur cette page/strong : | Le Colbert à Bordeaux 1993 à 2007 puis démantelé en 2017 |
| Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc aussi à Bassens |

 

 

Le Colbert à Bordeaux 1993 à 2007 puis démantelé en 2017

 

Bordeaux le navire musée Colbert -  photo 33-bordeaux.comLe croiseur lance-missiles C611-Colbert de la Marine Nationale a été construit aux chantiers navals de Brest entre 1953 et 1956. Basé à Toulon il a été en service de 1959 à 1991 et a notamment participé à l'opération Salamandre lors de la Guerre du Golfe. 

 

Après avoir terminé son activité militaire, classé monument historique, le Colbert est arrivé en 1993 sur les quais de Bordeaux où il est devenu un navire musée. L'état restait propriétaire du Colbert tandis qu'une association (Les Amis du Colbert). assurait la gestion du Musée. Un montage qui montrera ses limites lorsqu'il s'agira de trouver les budgets pour financer les frais importants liés à l'entretien du bateau musée.

 

Le musée rencontrera cependant un temps le succès et deviendra même le monument historique le plus visité de Bordeaux. Il atteindra son chiffre records de visiteurs en 2004. Un nouveau marché situé sur les quais à proximité lui avait d'ailleurs emprunté son nom pour devenir le « marché Colbert ». Un marché du dimanche qui s'est bien développé depuis et que l'on connait aujourd'hui sous le nom de « marché des Chartrons »

Des records de visites puis une situation qui se complique

Croiseur Colbert Avril 2004 

La photo ci dessus prise en avril 2004 correspond à l'année où la Colbert était le navire musée le plus visité de France et le monument historique ayant reçu le plus grand nombre de visiteurs à Bordeaux.

 

 

La photo aérienne de gauche montre le navire musée amarré aux quais (en travaux) au mois d'aout 1999. Au centre on voit le Colbert et les hangars des quais tels qu'ils se présentaient en janvier 2000. La photo de droite réalisée en juin 2002 laisse entrevoir le « marché Colbert ». 

 

 

La fin du navire musée en octobre 2006 

Viendra alors la période du déclin lié à des raisons multiples : défaut d'entretien le rendant moins attrayant, moins d'animations pour attirer le public, fermeture du restaurant, conflits de personnes et de voisinage, ou encore les travaux de réaménagement des quais rendant son accès plus difficile... Faute de moyens et de visiteurs le musée fermera définitivement ses portes en octobre 2006. La photo ci dessous a été réalisée en avril 2007, quelques semaines avant son ultime départ. 

 

Croiseur Colbert Avril 2007 

Après son départ de bordeaux en mai 2007, il rejoindra le cimetière marin de Landévennec, un lieu où sont stockés les navires de la marine nationale désarmés. Ayant perdu leur nom de navire en activité, ils y reçoivent alors un numéro de coque en attendant leur déconstruction. Ainsi le Colbert se verra attribuer le numéro de coque Q683.

De Bordeaux à Bassens, du Colbert à la coque Q683 : 10 ans d'intervalle

La photo ci dessous à gauche a été prise en mai 2007 quelques jours avant le départ de Bordeaux du Colbert. Les deux photos suivantes réalisées 10 ans plus tard (avril 2017) montrent le même navire, désormais coque Q683 à Bassens pendant sa période de désamiantage.

 

 

Après un séjour à Landévennec, ultime retour à Bordeaux

L'appel d'offre lancé par la Marine Nationale pour la déconstruction du Colbert (comme celui de la Jeanne d'Arc) ayant été remporté par un groupe basé à Bassens, comme un pied de nez à l'histoire il est ainsi revenu dans la ville qu'il avait quitté 10 ans plus tôt. Les installations du port de Bassens et les équipes spécialisées qui y opèrent répondant aux exigences drastiques en matière de sécurité, de traçabilité et de protection de l'environnement ont permis de remporter ces 2 gros marchés de démantèlement que constituent la Jeanne d'Arc et le Colbert. Même si la plaque Colbert est toujours visible sur le bâtiment, c'est bien sous le numéro de coque Q683 qu'il est revenu dans le port de Bassens pour y être démantelé.

 

 

Comme cela a été le cas pour la Jeanne d'Arc, l'opération se déroule en deux temps. Une première étape consiste à dépolluer totalement le bâtiment par des entreprises spécialisées avec notamment les opérations de désamiantage. Cette étape franchie le navire pourra alors rejoindre la cale sèche où il sera alors découpé avant que les matériaux ainsi récupérés ne soient recyclés. Fin d'une page d'histoire de 64 ans !

 

Coque Q683, la fin du Croiseur Le Colbert 

 

 

 

Retour Haut de page

 

 

 

Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc aussi à Bassens

Autre navire militaire au prestigieux passé, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc a lui aussi quitté définitivement la scène dans le Port de Bordeaux.

 

Ex porte hélicoptères Jeanne d'Arc - Coque Q860 - dans le port de Bordeaux

 

Alors que la Jeanne d'Arc a quitté ses fonctions militaires en 2010 soit pratiquement 10 ans après le Colbert, c'est pourtant elle qui est arrivée en premier à Bordeaux au printemps 2015. Il faut dire qu'à la différence du Colbert, dès son désarmement tout avait été pensé pour sa déconstruction.

 

 

En une décennie les standards avaient évolué et c'est donc un bâtiment débarrassé de tout ce qui n'était pas valorisable qui a été remis par la Marine. C'est sous le numéro de coque Q860 que "La Jeanne" a terminé définitivement son existence avant de céder la place au Q683. 

La coque Q860 pendant les opérations de désamiantage 

 

 

 

Spectacle insolite lors de la Fête du Fleuve, sur fonds des installations portuaires de Bassens, les skippers de la course La Solitaire du Figaro passant devant la coque rouillée de ce navire qui fut l'un des fleurons de la marine nationale.

 

Ex Jeanne d'Arc - Q860 - entourée par les bateaux de la Solitaire du Figaro à Bordeaux 

 

 

 

 

Thèmes associés  >>>| Balades et Croisières sur la Garonne | Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise |
| Escales navires | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Voiliers et vieux gréements |
| Colbert le navire Musée sur les quais | L'Hermione à Bordeaux | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

 

 

 

 

Retour Haut de page