Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | Agenda 33-Bordeaux | Fêtes Foires & Salons |    

Bordeaux : les Croisières Burdigala

A l'origine 3 bateaux pour naviguer sur la Garonne

Bateaux des Croisières Burdigala : AQUITANIA et BURDIGALA

/!\ 2020 PROGRAMMES A VERIFIER AUPRES DE L'OPERATEUR

En raison de la crise sanitaire liée au Coronavirus et à ses répercussions sur les activités touristiques, le nombre de croisières disponibles a parfois été réduit. Les programmes habituels présentés sur cette page ne sont que le reflet des années précédentes et ne sont donc plus nécessairement d'actualité.

 

Pour toute réservation pour les Croisières Burdigala, il conviendra de se rendre sur le site de l'opérateur. Contact téléphonique au 05 56 49 36 88. 

 

 

 

Thèmes associés  >>>| Balades et Croisières sur la Garonne | Compagnie Yacht de Bordeaux | Croisières Burdigala |
| Bordeaux River Cruise | Escales navires | Voiliers et vieux gréements | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

Sur cette page :

 

 

Croisières Burdigala, changement de propriétaire à l'été 2019

Burdigala 2 et pylones pont Chaban DelmasLorsqu'à Bordeaux il était question des Croisières Burdigala, le nom de l'entreprise est longtemps resté associé à celui de son fondateur Philippe Canel. Personnage emblématique c'est lui qui, avec passion et une certaine clairvoyance, a su bâtir et développer un programme de croisières fluviales dans une période où les opérateurs étaient encore rares. Avec une équipe restreinte et soudée il a développé ce qu’il est convenu d’appeler une « jolie petite entreprise ».

 

Si la passion est restée intacte, après tant d'années sans compter les heures et les jours de travail, l'homme aspirait à un emploi du temps un peu moins contraignant. Il en a parlé autour de lui et, l'entreprise étant attractive, les offres n'ont pas tardé à venir.

27 juin 2019 une page des Croisières Burdigala s'est tournée

Le 27 juin 2019 Philippe Canel a vendu l'entreprise qu'il avait fondée pour voguer vers de nouvelles aventures. Le nouvel acquéreur de la société, Denis Larrose, étant un autre opérateur de croisières déjà présent sur la Garonne.

 

Ainsi les Croisières Burdigala ont rejoint les activités d'Aquitaine Croisières aux côtés des bateaux Mirabelle et MS Bordeaux. Un changement de propriétaire qui a été suivi de quelques évolutions dans les programmes et l'effectif de la compagnie.

 

Burdigala 2 - bateau de croisière sur la Garonne à Bordeaux

 

Depuis l'accident de navigation qui est survenu en aout 2019, le Burdigala 2 qui était le plus gros bateau des croisières Burdigala n'a plus embarqué de passagers. Il reste pour l'instant immobilisé à son ponton.

 

Haut de page 

 

 

 

 

Burdigala, Aquitania et Burdigala 2 la saga des bateaux

Alors que la Garonne était encore peu fréquentée, les croisières Burdigala proposaient déjà des promenades sur le fleuve. Le premier bateau de la société était le Burdigala, une péniche reconvertie en bateau de croisière. Ce bateau, à la ligne si caractéristique, est sans doute aujourd'hui le bateau de croisière le plus ancré dans le paysage des croisières fluviales à Bordeaux. C'est le plus petit et le plus ancien de la compagnie, et c'est aussi le seul que l'on ait régulièrement pu voir naviguer lors de la saison 2020.

 

En 2011 le Burdigala a été rejoint par le PARIS GRENELLE, un bateau mouche de la capitale qui après de gros travaux s'est offert une nouvelle jeunesse et une seconde vie sous le nom d'Aquitania. C'est lui qui chaque jour assurait les balades "au fil de l'eau" sur la Garonne le long des façades des quais. Il semble avoir été mis au repos pour la saison 2020.

 

Burdigala 2 sortant du pont de pierre

 

A l'automne 2016, venu de Rotterdam où il évoluait, le JAN PLEZIER bateau de dernière génération fait son entrée dans le port de la lune à bord du cargo EENDRACH. Devenu BURDIGALA 2, c'est un bateau d'une toute autre dimension qui a rejoint le flotte des croisières Burdigala. Il pouvait transporter 200 voyageurs jusqu'à son accident d'aout 2019.

 

 

 

 

Important : Les prix, les dates, les horaires et les formules que j'indique ici correspondent à des informations qui m'ont été communiquées par l'opérateur au moment de la rédaction de cet article. Même si je m'efforce d'effectuer des mises à jour régulières, chaque élément est susceptible d'évoluer sans que j'en ai été informé. Il est donc indispensable de se renseigner en temps utile directement auprès de l'opérateur concerné.

 

 

 

 

Haut de page 

 

 

Il s'agit d'une visite commentée par une ou un guide professionnel (en Français et en Anglais) qui permet de partir à la découverte du port de la lune en longeant les façades des quais classées par l'Unesco. 

 

Bateau de croisières UNESCO Aquitania 

C'est souvent le bateau Aquitania qui remplit le rôle du bateau mouche de Bordeaux pour cette formule. Dans certains cas cela peut aussi être le Burdigala. L'embarquement se fait au ponton d'Honneur à la Passerelle Garonne (face à la maison Ecocitoyenne). La durée de la croisière est d'environ 1h30. La capacité du bateau est de 150 places et les départs sont assurés avec un minimum de 20 adultes payants. Pour le planning des visites, consulter le site de l'opérateur.

 

La croisière du port de la lune et des façades classées Unesco est un moyen simple et attrayant pour partir à la découverte de la Garonne et de ses ponts.

 

Arawak sur la Garonne -  photo 33-bordeaux.comDu Ponton d'Honneur, l'Aquitania part en amont, passe sous le pont de pierre qui est l'un des temps fort de la visite en raison de l'étroitesse de ses arches et de la force des remous. Direction le pont Saint Jean qui à peine franchi laisse déjà entrevoir le pont de chemin de fer Garonne et son ainée la passerelle Eiffel.

 

C'est à ce moment que l'on peut constater à quel point ces 2 pont sont rapprochés, et apprécier combien sont différentes ces 2 constructions destinées au passage des trains d'hier et d'aujourd'hui.

 

Hôtel Fenwick et façade des quais depuis la GARONNE à Bordeaux -  photo 33-bordeaux.comDepuis l'Aquitania le visiteur pourra également découvrir sous un angle différent la basilique et la flèche Saint Michel, le parc des sports Saint Michel ou encore l'imposante façade du château Descas.

 

La balade se poursuit jusqu'à l'alignement des carrelets, ces filets de pêche montés sur pilotis et typiques de la région. Bientôt à cet endroit devrait être construit un nouveau pont, le pont Simone Veil dans l'alignement du boulevard Jean Jacques Bosc.

 

Avant d'amorcer un nouveau passage sous les voutes du pont de pierre c'est la porte de Bourgogne qui s'offre au regard sur la rive gauche tandis qu'à l'opposé, sur la rive droite on peut voir l'église Sainte Marie du quartier de la Bastide.

 

Façade des quais depuis la GARONNE à Bordeaux -  photo 33-bordeaux.com

Le regard se porte ensuite sur les lignes blanches et fluides des piliers du prochain pont à franchir qui est aussi le plus récent à avoir été mis en service, le pont levant aban Delmas (lors de sa construction il portait le nom de pont Bacalan Bastide qui lui avait valu à cette période le diminutif familier de "pont BaBa").

 

Après les lignes blanches du pont Chaban Delmas, c'est le pont d'Aquitaine qui se dessine à l'horizon. Il est d'autant plus intéressant de franchir le pont d'aquitaine que cela permet de découvrir à l'horizon le port de Bassens. Entre pont d'Aquitaine et port de Bassens, le bateau Aquitania effectue son demi tour pour longer les berges de la rive droite et revenir au ponton d'honneur.

 

 

 

 

Haut de page 

 

 

 

 

 

Sinbad au pont tournant -  photo 33-bordeaux.comDu port de la lune à la Citadelle de Vauban à Blaye

Cette fois ci, il s'agit d'embarquer à bord du Burdigala pour naviguer au rythme des marées sur la Garonne et son estuaire de la Gironde.

 

L'embarquement se fait au ponton des Croisières Burdigala (face au 7 quai des Queyries) pour un départ à 09:30. La croisière est commentée et animée.

 

Bateau Burdigala sur la Garonne -  photo 33-bordeaux.comL'escale à Blaye est de 11:30 heures à 15 heures avec temps libre sur place. Le retour à Bordeaux s'effectue aux environs de 17 heures.

 

La capacité est de 74 passagers, et les départs sont assurés avec un minimum de 20 adultes payants.

 

Un moyen aussi surprenant que dépaysant pour porter un regard différent sur la région. Ainsi, de Bordeaux à Blaye, peut-on découvrir au fil des eaux et des paysages les richesses naturelles et patrimoniales, apparentes ou parfois cachées, hydro-climatiques ou historiques. 

 

 

 

Haut de page 

 

 

 

 

 

C'est une nouveauté que les Croisières Burdigala ont lancé pour la saison 2019, une incursion sur la Dordogne avec escale à Bourg sur Gironde. L'embarquement se fait à 9h30 au Ponton Croisières Burdigala rive droite (face au N°7 quai des Queyries) pour le départ à 10h d'une navigation commentée qui conduira les passagers à Bourg sur Gironde. L'escale avec temps libre et visite du site entre 12 heures et 15 heures. Le retour à Bordeaux étant prévu pour 17 heures.

 

 

Haut de page 

 

 

 

 

 

La croisière en amont du fleuve

A bord du Burdigala, cette croisière qui est la seule vers l'amont du fleuve permet de partir à la découverte de Cadillac. Les passagers découvrent la richesse des paysages au fil de l'eau avec la possibilité pour ceux qui le souhaitent de visiter le lieu d'escale.

 

 

 

Haut de page 

 

 

 

 

 

Pendant les vacances cette croisière familiale est proposée pour les enfants de 7 à 12 ans. Tout en naviguant sur la Garonne à la découverte de Bordeaux, les passagers moussaillons pourront jouer en équipe et résoudre des énigmes pour trouver le trésor des pirates.

 

L'embarquement s'effectue à partir de 14:00 au Ponton des Croisières Burdigala. Dès 14:30 débutent les activités à quai suivies de la croisière commentée et animée en direction du pont d'Aquitaine. Un goûter est servi à bord et le retour au ponton qui marque la fin des festivités est programmé à 17:00.

 

 

 

 

Thèmes associés  >>>| Balades et Croisières sur la Garonne | Compagnie Yacht de Bordeaux | Croisières Burdigala |
| Bordeaux River Cruise | Escales navires | Voiliers et vieux gréements | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

 

 

Haut de page