Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Le monument aux Girondins et à la République

Bordeaux l'ensemble des Girondins

Thèmes associés  >>>| Le monument des Girondins | La fontaine des Girondins | La place des Quinconces |

Plusieurs noms pour le monument aux Girondins

Lampadaires et ciel bleu pour le monument aux GirondinsSi Bordeaux compte bien 3 ou 4 sites qui permettent à coup sur d'identifier la ville, le monument aux Girondins est l'un de ceux ci. Il se trouve sur la place des Quinconces, tout proche du Grand Théâtre et des allées de Tourny et il fait face aux colonnes Rostrales en bordure de Garonne.

 

Il existe plusieurs possibilités pour le désigner. On parle de "monument des Girondins", ou de "colonne des Girondins" en référence à la colonne surmontée de l'ange de la liberté qui le rend visible en de nombreux points de la ville. Comprenant au nord et au sud un ensemble de fontaines composé entre autres d'imposants chevaux, pour désigner l'endroit il peut aussi être question des "chevaux des Girondins" ou encore de "fontaine des Girondins".

Pourquoi les Girondins ? 

Sans entrer dans les détails de l'histoire, avant de présenter le monument, il est intéressant de revenir en quelques mots sur la notion de "Girondins". Sous la révolution Française, à gauche les Girondins originaires de la bourgeoisie de province et des milieux portuaires siégeaient à l'Assemblée Législative puis à la Convention. Les Girondins finiront par être éliminés (ils seront exécutés) par leurs opposants les Jacobins de Paris (Montagnards) en 1793. Alors que bien peu étaient effectivement originaires de la Gironde, c'est sans doute parce qu'ils étaient considérés comme des martyrs que les Bordelais ont manifesté un si grand intérêt pour les Girondins.

 

Huit ans pour le monument

Le concepteur du monument est Alphonse Dumilâtre né à Bordeaux en 1844, et c'est la persévérance de l'architecte Victor Rich qui permettra à l'ensemble d'être terminé. Il fallut en effet pas moins de 8 années, entre 1894 et 1902, pour réaliser cet ensemble place des Quinconces à l'ancien emplacement du "château Trompette".

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le monument en lui même, on trouve donc au centre une colonne haute de 43 mètres sur laquelle repose une "femme oiseau" célébrant la "République triomphante". Cette statue de bronze de 11 mètres tournée vers le centre ville de Bordeaux représente le Génie de la liberté brisant ses fers (chaines).

 

 

 

Plus bas côté allées de Tourny, on peut voir  trois femmes. La plus élevée symbolise Bordeaux les deux autres la Garonne et la Dordogne. A l'opposé, côté Garonne on remarque au centre le Coq Gaulois encadré par deux autres femmes représentant cette fois ci l'Eloquence et l'Histoire. Alors que les deux faces Grand Théâtre et Jardin public devaient initialement recevoir la représentation des Girondins, les limites des budgets ne l'ont pas permis.  Le paradoxe de ce monument érigé à la mémoire des Girondins tient donc dans leur absence.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après plus d'un siècle d'existence, les signes d'usure devenaient criants, et en 2004 l'ensemble a fait l'objet d'une spectaculaire opération d'entretien. Pendant plusieurs mois la colonne a été entourée d'un immense échafaudage et le Génie de la liberté a même quitté son piédestal pour être restauré en atelier. A cette occasion, tout comme le coq Gaulois il passera d'une couleur "vert de gris" à une nouvelle patine le mettant d'autant plus en valeur que la colonne a elle même retrouvé sa blancheur.

 

Aujourd'hui, la ligne C du tramway allant de Bègles aux Aubiers passe au pied du monument aux Girondins.

 


Carte postale : vision d'hier

Ancienne carte Postale Bordeaux Garonne et Dordogne

Ancienne carte Postale monument des Girondins  BordeauxSur ces deux cartes postales ayant respectivement voyagé en 1909 et 1915, on constate que l'appellation utilisée était monument "des" Girondins.

 

La place des quinconces avait alors deux rangées de réverbères et les arbres que nous connaissons aujourd'hui étaient encore à l'état d'arbustes. Si la tenue des passants est caractéristique de l'époque, le monument reste lui inchangé et l'on retrouve à l'identique les représentations symboliques de Bordeaux, de la Garonne et de la Dordogne sur le monument.

 

[ Documents Cartes Postales - collection personnelle ] 

 

 

Thèmes associés  >>>| Le monument des Girondins | La fontaine des Girondins | La place des Quinconces |