Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

La Garonne à Bordeaux : le fleuve retrouvé

C'est dans les Pyrénées Espagnoles que la Garonne trouve sa source. Pour sa partie Française, la Garonne s'étire sur 520 kilomètres. Avant de parvenir en Gironde, la Garonne traverse plusieurs départements du Sud Ouest (Ariège, Haute Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne). Elle traverse ainsi les villes de Muret, Toulouse, Agen et Langon. Même si quelques bateaux de promenades circulent à Toulouse, sa partie navigable pour les péniches commence véritablement à Langon. Pour les plus gros bateaux, bateaux de croisière ou cargos la limite se situe au pont de pierre de Bordeaux. 

 

Vue panoramique de la Garonne au coucher de soleil 


 

Thèmes associés  >>>|La Garonne à Bordeaux | 2011 Année du fleuve | La fête du fleuve | Les ponts de Bordeaux |
| Agenda 33-bordeaux |Calendrier des navires de croisière annoncés en 2012

 


Un fleuve partie intégrante de la ville  

De tout temps la vie de Bordeaux s'est organisée autour de son fleuve et de son port. Pourtant, dans la seconde partie du XXème siècle la connexion semblait s'être rompue. Des barrières, qui avaient été installées tout au long des quais pour protéger les hangars, et les grues destinées aux activités portuaires interdisaient aux bordelais d'accéder à leur fleuve. Puis le port de Bordeaux qui accueillait il y a quelques dizaines d'années encore cargos et porte-containers a vu progressivement ses infrastructures se déplacer à Ambés et même plus loin jusqu'au Verdon. Les barrières sont tombées, certains hangars on disparu, d'autres ont été reconvertis, le fleuve et les Bordelais se retrouvent.

 

 

Découvrir Bordeaux en naviguant sur la Garonne

Après avoir retrouvé un accès à leurs quais, bordelais et touristes commencent aussi à pouvoir redécouvrir le plaisir de naviguer sur la Garonne. L'offre est en effet de plus en plus variée et l'on ne peut que se réjouir de l'arrivée régulière de nouveaux bateaux avec de nouvelles idées de promenades et de croisières.

 

Bateaux au ponton Yves Parlier

 

BatCub la navette fluviale quotidienne du réseau TBC

Ils s'appellent l'Hirondelle ou la Gondole, 2 catamarans spécialement commandés par la CUB et construits sur le bassin d'Arcachon par les chantiers Dubourdieu à Gujan Mestras. La particularité de ces 2 "bus du fleuve" étant qu'ils sont dotés de moteurs hybrides.

 

Depuis mai 2013, placés sous la gestion de Kéolis, et pilotés en délégation par les marins de "Gens d'estuaire", L'hirondelle et la gondole ont tenté d'intégrer le réseau de transports en commun de la CUB. Tout en employant les abonnements ou tickets de transports habituels, il est donc possible, en théorie, d'utiliser les navettes BatCub pour rejoindre son lieu de travail ou pour effectuer ses courses.

 

 

4 stations : Stalingrad, Lormont bas, Quinconces et Les Hangars

Quatre pontons sont desservis, les têtes de station se trouvant rive droite à Lormont Bas et Stalingrad. Pour la rive gauche, se sont les pontons des Hangars et des Quinconces qui sont reliés. En semaine, des liaisons directes sont assurées entre Quinconces et Lormont bas d'une part, et Stalingrad et Quinconces d'autre part. Le weekend et les jours fériés c'est une formule cabotage qui est proposée entre les 4 pontons dans le sens Lormont bas, les Hangars, Quinconces et Stalingrad. 

Une clientèle un peu différente de celle attendue

A l'origine l'objectif de ces 2 catamarans hybrides était de s'insérer dans le schéma général des transports de la CUB. Après quelques mois d'exploitation (même s'il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions définitives), force est de constater que l'affluence ne se situe pas aux traditionnelles heures de pointe, mais en journée avec une demande d'utilisateurs plus intéressés par la découverte de Bordeaux depuis la Garonne que par des horaires d'embauche.

 

A l'évidence, les concepteurs du projet n'ont pas suffisamment pris en compte qu'il ne restait pas un, mais bien deux espaces à combler dans l'offre de navigation. En effet, si en matière de croisières fluviales à destination des touristes ou des groupes l'offre s'est considérablement étoffée et diversifiée au cours des dernières années, c'est beaucoup moins vrai pour le bordelais qui souhaite juste redécouvrir son fleuve. De ce point de vue, il y a manifestement une formule complémentaire à trouver qui se situerait à mi distance autant pour les tarifs que pour la prestation, entre les offres actuelles des croisiéristes et le BatCub. Facile à imaginer sur le papier, sans doute moins à réaliser, mais à l'évidence la demande existe. 

 

BATCUB catamaran hybride de Bordeaux

Démarrage sans doute un peu précipité, recentrage et améliorations à trouver

Pour qu'un service de ce type puisse véritablement fonctionner, il faut qu'il soit simple à comprendre et aussi régulier dans ses horaires que le tram ou le bus qu'il complète. Et de ce point de vue le démarrage a été un peu déroutant. Malgré de nombreux dépliants explicatifs, itinéraires et horaires n'ont pas toujours été perçus avec la clarté espérée. Des files d'attente dépassant parfois la capacité du bateau ont également eu pour effet de laisser des passagers sur le quai. L'incertitude sur la possibilité de rejoindre, ou pas, sa rive de départ par le même moyen a sans doute découragé un nombre non négligeable de passagers.

 

En plus de la logistique perfectible, en juillet 2013 est venu se greffer un incident qui risque de perturber pendant de longs mois le fonctionnement de ces navettes fluviales. Une panne de moteur sur l'un des bateaux a rendu l'engin incontrôlable, et c'est contre l'une des piles du pont de pierre que les passagers du catamaran ont été récupérés (fort heureusement sans dommages). Le temps nécessaire pour analyser les causes de la panne et de trouver une solution pérenne, un autre bateau "La Mouette" a pris le relais. Cependant horaires et régularité qui n'avaient pas besoin de cet incident s'en trouvent encore plus perturbés.

Le succès après la période de rodage ...

Si le principe de ces navettes fluviales n'est pas à remettre en cause, et le succès toujours attendu, la période de rodage s'avère juste un peu plus complexe que prévu.

Catégorie loisirs, les bateaux sur la Garonne ce sont eux :

Sans être exhaustif, pour les croisières sur la Garonne, ils s'appellent Aquitania, Burdigala, Lutèce, Royal. Les plus importants par la taille et les prestations étant le Princesse d'Aquitaine et le Cyrano de Bergerac. En catégorie voiliers, on trouve l'Arawak et le Sinbad. Enfin l'offre bateaux taxi comprend le Coche d'eau, Clapotine et Taxi boat.

 

 

 

Le bien connu Ville de Bordeaux, après de longues années de service a cessé de naviguer tout comme la péniche Sorellina qui a fait naufrage, fort heureusement sans passagers à bord. L'Aliénor a également disparu du paysage tandis que le petit frère Aliénor II qui après un changement de mains est revenu sous le nom de Sardane aux couleurs rouge et noir de Gens d'Estuaire. Quant au Paris Grenelle ici au ponton Parlier, après avoir longtemps navigué sur la Seine il officie désormais sur la Garonne avec une nouvelle identité. 

 

 

 

Solution pour les balades individuelles,

Que ce soit pour une simple balade ou pour une croisière un peu plus longue, force est de constater que l'offre proposée n'est pas toujours facile à appréhender. La demande m'ayant été maintes fois faite par les visiteurs de 33-bordeaux.com, j'avais un temps imaginé de dresser ici (avec les photos bien sur), une liste résumant les formules permettant de découvrir la Garonne ou ses iles. Même si je ne désespère pas d'y parvenir un jour, j'avoue avoir un peu baissé les bras et ce projet est pour l'instant en attente.

Un classique qui reste une valeur sure, partir à la découverte des ponts

Garonne à Bordeaux, passage sous le pont de pierre -  photo 33-bordeaux.comSelon les programmes, les bateaux ou les marées l'ordre de passage et le nombre de ponts peut varier, mais globalement voici à quoi le visiteur peut s'attendre.

Pont de pierre, pont Saint Jean, pont Garonne, Eiffel ...

Un moyen simple et attrayant pour partir à la découverte de la Garonne et de ses ponts est accessible aux amateurs. L'intérêt de ce type de promenade est bien sur de découvrir Bordeaux depuis la Garonne, mais aussi de voir les principaux ponts de la ville sous un angle inhabituel.

 

 

Une étape spectaculaire en raison de l'étroitesse et de la force des remous consiste à passer sous une des arches du pont de pierre. Ensuite direction le pont Saint Jean qui à peine franchi laisse déjà entrevoir le nouveau pont de chemin de fer Garonne et son ainée la passerelle Eiffel. Occasion unique de mesurer à quel point ces 2 ponts sont rapprochés et de voir de près les 2 constructions si différentes. Certains programmes poussent même jusqu'au pont François Mitterrand (encore appelé pont d'Arcins) avant d'amorcer leur demi tour. Une nouvelle occasion de découvrir l'architecture du pont Eiffel, en même temps qu'une perspective unique ou l'on peut voir 4 ponts alignés en un seul coup d'œil.  

Le nouveau pont Chaban Delmas (ex Bacalan Bastide), et aussi le pont d'Aquitaine

Deuxième passage donc en sens inverse sous les 4 premiers ponts, puis c'est au tour du pont Chaban Delmas de se rapprocher. Ensuite, le bateau vogue en direction de Lormont et bien sur du pont d'Aquitaine qui sera lui aussi franchi avant de boucler la boucle en revenant au point de départ. 

 

 

... et ballades à la carte pour les groupes

Plusieurs entreprises proposent des prestations et des formules destinées à des groupes. Si l'opportunité m'est offerte de rencontrer les différents responsables, je tenterai de vous présenter ici même une synthèse des possibilités existantes. Un excellent accueil m'ayant été réservé par les responsables du ROYAL et du COCHE D'EAU, c'est tout naturellement par eux que débute ce tour d'horizon.

Le Royal pour les groupes jusqu'à 150 personnes

Bateau Le ROYAL sur la Garonne -  photo 33-bordeaux.comLa formule est ici différente, car il s'agit exclusivement de la location du bateau avec son Capitaine, et elle s'adresse bien évidemment aux groupes. Comités d'entreprise, évènementiels, mariages, fêtes, soirées anniversaires, séminaires, sorties pédagogiques ou scolaires, et même dégustation œnologiques ... Le "Capitaine Denis" à l'expérience qui permet de trouver une solution à la plupart des demandes. La location s'effectue d'ailleurs selon les choix à l'heure, à la journée, en soirée, avec ou sans escale et même à quai !

 

La capacité d'accueil du Royal est de 150 personnes maximum, la salle est climatisée et la sono comprise. Pour la découverte, il y a bien sur Bordeaux mais aussi un choix important de destinations possibles: Blaye, Lamarque, pauillac, Bourg en Gironde, Ambès, l'estuaire de la Gironde, Libourne, Lormont, Bègles, Cadaujac, Portets, Cadillac, Castets en Dorthe.

Embarquement rive droite ponton Yves Parlier - face au 11 quai des Queyries

Le Royal navigue toute l'année et vous pourrez prendre contact pour en savoir plus en téléphonant au 06 07 02 25 30

Le coche d'eau la formule bateau taxi jusqu'à 20 personnes

Le Coche d'eau au ponton Parlier -  photo 33-bordeaux.comLa formule promenade bateau taxi qui conviendra à un groupe jusqu'à 20 personnes. Le Coche d'Eau est un bateau taxi promenade qui permet de partir à la découverte du "port de la lune" de Bordeaux, de se balader sur la Garonne ou d'aller sur l'ile d'Arcins. Une solution particulièrement adaptée pour des soirées en famille ou entre amis, pour des sorties pique-nique, apéros ou fêtes.

 

La location s'effectue soit à l'heure, soit selon des forfaits 1/2 journée ou journée complète.

Embarquement rive droite ponton Yves Parlier - face au 11 quai des Queyries

Le Coche d'Eau navigue aussi toute l'année et vous pourrez prendre contact pour en savoir plus en téléphonant au 06 07 02 25 30  

Les grands navires de croisière dans le port de la lune 

Chaque année de nombreux navires de croisière font escale à Bordeaux au port de la lune. C'est d'ailleurs pour permettre à ces paquebots et à leurs passagers internationaux de continuer à bénéficier de cette vue imprenable sur la ville que le nouveau pont Bacalan Bastide en construction est un pont a travée levante. 

 

 

 

Ils feront escale à Bordeaux en 2014

Calendrier des bateaux annoncés au Port de la Lune 

Bateau de croisière à BordeauxPlanning 2014 : 25 ESCALES à retenir pour les navires de croisière

Arrivées et départs entre le 3 mai et le 5 octobre 2014

Pour chaque arrivée et départ d'un paquebot, le pont Chaban Delmas est fermé à la circulation routière. Les horaires de fermeture sont communiqués sur des panneaux d'affichages de la CUB répartis dans les endroits stratégiques de la ville de Bordeaux.

 

/!\ Attention : dates et horaires ne sont donnés ici qu'à à titre indicatif car susceptibles de modifications et/ou d'ajustements. 

MAI 2014

  • Deutschland : arrivée samedi 3 mai vers 23h30, départ dimanche 04 mai à 21h00
  • Adonia : arrivée mercredi 7 mai à 06h00, départ le même jour à 18h00
  • Le Boreal : arrivée le samedi 10 mai à 17h15, départ le lundi 12 mai à 18h30
  • Silver Whisper : arrivée le lundi 12 mai à 06h15, départ le mardi 13 mai à 18h00
  • Prinsendam : arrivée le dimanche 18 mai à 11h00, départ le lundi 19 mai à 09h45
  • Braemar : arrivée le mercredi 28 mai, départ le jeudi 29 mai
  • Seven Seas Voyager : arrivée le jeudi 29 mai à 09h00, départ le vendredi 30 mai à 20h00

JUIN 2014

  • Silver Cloud : arrivée le lundi 02 juin à 23h00, départ le mardi 03 juin à 22h00
  • Europa : arrivée le samedi 14 juin à 09h30, départ le dimanche 15 juin à 20h15
  • Nautica : arrivée le samedi 28 juin à 09h00, départ le dimanche 29 juin à 20h00

JUILLET 2014

  • Saga Sapphire : arrivée prévue le samedi 05 juillet
  • Adonia : arrivée prévue le lundi 14 juillet

AOUT 2014

  • Belem : l'arrivée du fidèle 3 mats est prévue le jeudi 14 aout à 11h30, son départ le lundi 18 aout à midi
  • Azamara Journey : arrivée prévue le lundi 25 aout, départ le mercredi 27 aout
  • Braemar : arrivée annoncée le jeudi 28 aout, départ prévu le vendredi 29 aout

SEPTEMBRE 2014

  • Ocean Majesty : arrivée le lundi 1er septembre à 12h30, départ le même jour à 22h30
  • Crystal Symphony : arrivée prévue le mercredi 03 septembre, départ le jeudi 04 septembre
  • Silver Cloud : arrivée le vendredi 05 septembre à 06h15, départ le samedi 06 septembre à 16h00
  • Insignia : arrivée le mardi 16 septembre à 08h30, départ le mercredi 17 septembre à 14h00
  • Seabourn Legend : arrivée le mercredi 17 septembre à 02h30, départ le jeudi 18 septembre à 14h00
  • Insignia : arrivée le dimanche 28 septembre à 10h30, départ lundi 29 septembre à 11h00
  • Adonia : annoncé pour le mardi 30 septembre

OCTOBRE 2014

  • Albatros : arrivée prévue le vendredi 03 octobre à 07h00, départ le même jour à 15h00
  • Seven Seas Voyager : arrivée le samedi 04 octobre à 16h45, départ le dimanche 05 octobre à 17h30
  • Nautica : arrivée le samedi 04 octobre à 16h45, départ dimanche 05 octobre également à 17h30

Dragues et remorqueurs sont aussi sur la Garonne

Infrastructures, les indispensables pontons

Même si ce n'est pas la cause principale, si l'activité maritime a été quelque peu en sommeil durant plusieurs décennies, il faut bien reconnaître que le manque d'infrastructures n'y était pas totalement étranger. Aujourd'hui Bordeaux est en train de combler son retard et le nombre d'embarcadères ne cesse de croitre.

 

Ponton Yves Parlier, ponton de Lormont, ponton de port Bastide, ponton de la Benauge pour la rive droite. Sur la rive gauche, le ponton qui accueillait le "Bus du fleuve" face à la porte Cailhau a été déplacé fin 2010 et se trouve désormais quai des Chartrons. En lieu et place, quai Richelieu à coté de la maison Ecocitoyenne, le super ponton qui manquait encore à Bordeaux a été inauguré le 21 mai 2011. Il s'agit du ponton d'honneur

 

 

 

N'oublions pas le navire musée qu'était le croiseur Colbert

Après son activité militaire, le Colbert qui était un croiseur de la Marine Nationale jusqu’en 1991 est arrivé sur les quais de Bordeaux (en 1993) ou il est devenu un navire musée. Un nouveau marché situé sur les quais à proximité lui avait même emprunté son nom pour devenir le « marché Colbert ».

 

Classé monument historique le musée atteindra son chiffre de visiteurs records en 2004 avant que ne s’amorce, pour de nombreuses raisons, son déclin. Tandis que les quais étaient en cours de réaménagement, le musée fut fermé faute de moyens pour son entretien et aussi de visiteurs. En mai 2007 le Colbert a définitivement quitté les quais de Bordeaux pour son dernier voyage au cimetière marin de Landévennec. 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Thèmes associés  >>>|La Garonne à Bordeaux | 2011 Année du fleuve | La fête du fleuve | Les ponts de Bordeaux |
| Agenda 33-bordeaux |