Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Le voilier Santa Maria Manuela à Bordeaux

Une goélette quatre mâts venue du Portugal

Quatre mâts Santa Maria Manuela - Portugal

 

 

 

| Voiliers et vieux gréements sur la Garonne | Grands voiliers à Bordeaux en 1990 | Bordeaux grands voiliers 2018 |

Grands Voiliers à Bordeaux - liens pages spéciales| Cisne Branco - Brésil | Cuauhtémoc - Mexique | Dar Mlodziezy - Pologne | El Galéon - Espagne | Etoile du Roy - France | Hermione - France | Kruzenshtern - Russie | Marité - France | Mir - Russie | Morgenster - Pays Bas | Santa Maria Manuela - Portugal | Shtandart - Russie | Stad Amsterdam - Pays Bas | Tarangini - Inde |

 


Thèmes associés  >>> | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Balades et Croisières sur la Garonne |
| Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise | Escales navires de croisière |
| Colbert le navire Musée sur les quais | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

L'un des rares 4 mâts à être venu venu plusieurs fois Bordeaux

 

Un lien maintenu avec l'épouse du premier propriétaire

Le Santa Maria Manuela est un voilier à quatre mâts de type goélette. Bien qu'ayant changé plusieurs fois de propriétaire, et avec de nouvelles fonctions, le Santa Maria Manuela a conservé son nom d'origine. Un nom qu'il tient de l'épouse du premier propriétaire qui se prénommait Maria Manuella.

2 visites à Bordeaux en 2014 et 2018, attendu à nouveau en juin 2019

La goélette 4 mâts Santa Maria Manuela du Portugal entre à Bordeaux | Photo Bernard TocheportLe Santa Maria Manuela est un habitué des rassemblements de grands voiliers et dans ce cadre il est déjà venu à de multiples reprises en France. On a ainsi pu le voir à Saint Malo, à l'Armada de Rouen, aux Voiles de légende à Toulon et au Havre pour les Grandes Voiles en 2017.

 

Avec le Russe Kruzenshtern (voir page spéciale consacrée au Kruzenshtern) , le Santa Maria est l'un des rares quatre mâts à être venu plusieurs fois à Bordeaux.

 

Sa première visite dans le port de la lune a eu lieu en juin 2014 pendant la Fête du Vin. Les bordelais ont à nouveau pu le voir, et le visiter, en septembre 2018. Après avoir participé à l'Armada de Rouen, et être passé au Havre, il devrait faire une nouvelle escale de plusieurs jours à Bordeaux en juin 2019, juste après la Fête du Fleuve. 

 

 

 

Construit en 1937 pour pêcher la morue

Il a été construit à Lisbonne par la Companhia União Fabril (CUF) et son lancement est intervenu le 10 mai 1937 avec pour vocation de pêcher la morue sur les bancs de Terre-Neuve et du Groenland. Le choix d'une coque en acier tombait alors sous le sens pour un voilier appelé à naviguer dans des mers glacées. Il accomplira sa fonction de pêche à la morue, pour plusieurs compagnies, jusqu'en 1993 date à laquelle sa destruction est pressentie.

 

 

 

Plusieurs vies, plusieurs propriétaires, et changement de fonction

Plaque signalétique des évolutions du Santa Maria Manuela | Photo Bernard TocheportSa coque sera rachetée un an plus tard par la Fondation Santa Maria Manuela qui le remettra à flot. Une seconde vie consacrée la pêche à la morue qui se terminera en 2007 par une nouvelle vente et une autre destinée.

 

Cordages et casquette du Santa Maria Manuela | Photo Bernard TocheportC'est en 2010, après avoir été totalement rénové, qu'il a effectué son nouveau retour pour naviguer sur les mers et les océans. Une plaque présente sur le bateau rappelle aux visiteurs les différentes vies successives de l'ancien morutier.

 

Aujourd'hui, avec une orientation tournée vers le tourisme culturel, le 4 mats-goélette a plusieurs vocations. S'il poursuit ses formations à la navigation à voile, il assure également des missions d'observation des oiseaux et des baleines, mais aussi des missions d'astronomie.

 

Le Santa Maria Manuela a la capacité d'accueillir 50 stagiaires en offrant tout le confort qu'il est possible d'attendre. Il dispose de cabines climatisées avec salle de bain, et peut servir 150 repas chaque jour.

 

 

 

Le Santa Maria Manuela en quelques chiffres

Le Santa Maria Manuela à une longueur totale de 67,4m pour une longueur de coque de 55,7m et un tirant d'eau de 4,7m. Ses 11 voiles réparties sur les 4 mâts représentent une surface totale de voilure de 1 130 m2. Propulsé par un moteur diésel Burmeister de 380 chevaux, il peut atteindre la vitesse de 10 nœuds.

 

Bordeaux goélette 4 mâts Santa Maria Manuela du Portugal

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouée de sauvetage du Santa Maria Manuela grand voilier du Portugal  | Photo Bernard TocheportToujours au Portugal, d'Aveiro à Madeira

Longtemps le port d'attache du Santa Maria Manuela a été Aveiro au Portugal. En 2014, lors de sa première visite à Bordeaux, c'est le nom qui figurait sur la proue du navire.

 

Les observateurs attentifs qui l'avaient vu une première fois auront pu remarquer pour sa nouvelle escale en septembre 2018 que l'inscription Aveiro avait été remplacée par Madeira. Une information sur le nouveau port d'attache que l'on retrouve également sur les bouées de sauvetage disposées sur le pont.

 

 

 

 

 

 

| Voiliers et vieux gréements sur la Garonne | Grands voiliers à Bordeaux en 1990 | Bordeaux grands voiliers 2018 |

Grands Voiliers à Bordeaux - liens pages spéciales| Cisne Branco - Brésil | Cuauhtémoc - Mexique | Dar Mlodziezy - Pologne | El Galéon - Espagne | Etoile du Roy - France | Hermione - France | Kruzenshtern - Russie | Marité - France | Mir - Russie | Morgenster - Pays Bas | Santa Maria Manuela - Portugal | Shtandart - Russie | Stad Amsterdam - Pays Bas | Tarangini - Inde |

 


Thèmes associés  >>> | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Balades et Croisières sur la Garonne |
| Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise | Escales navires de croisière |
| Colbert le navire Musée sur les quais | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

 

 

 

Haut de page