Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | Agenda 33-Bordeaux | Fêtes Foires & Salons |    

Grands voiliers à Bordeaux : le Tarangini

Un trois mâts barque blanc venu d'Inde

Bordeaux voilier Tarangini Inde | Photo Bernad Tocheport

 

 

 

| Voiliers et vieux gréements sur la Garonne | Grands voiliers à Bordeaux en 1990 | Bordeaux grands voiliers 2018 |

Grands Voiliers à Bordeaux - liens pages spéciales| Alexander Von Humboldt 2 - Allemagne | Cisne Branco - Brésil | Cuauhtémoc - Mexique | Dar Mlodziezy - Pologne | El Galéon - Espagne | Etoile du Roy - France | Hermione - France | Kruzenshtern - Russie | Marité - France | Mir - Russie | Morgenster - Pays Bas | Santa Maria Manuela - Portugal | Sedov - Russie | Shtandart - Russie | Stad Amsterdam - Pays Bas | Tarangini - Inde |

 


Thèmes associés  >>> | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Balades et Croisières sur la Garonne |
| Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise | Escales navires de croisière |
| Colbert le navire Musée sur les quais | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

3 mâts Indien Tarangini à Bordeaux | Photo Bernard TocheportTarangini " celui qui glisse sur les vagues "

Bordeaux a déjà accueilli des voiliers et vieux gréements venant de nombreux pays, mais à ma connaissance, le Tarangini est le premier (en tout cas pour une période récente) en provenance d'Inde.

 

Durant la Fête du vin 2018 le Tarangini était amarré au centre du ponton d'honneur entre la Belle Poule et le Morgenster.

 

Sur cette page :

Le voilier Tarangini quitte le port de Bordeaux

 

 

Type de voilier, port d'attache, voilure... infos sur le Tarangini

Le Tarangini est un trois mâts barque qui entre dans la Classe A c'est à dire un voilier à "phares carrés" de plus de 40 mètres de longueur de coque. Il a été construit en 1998 par les chantiers de Goa Shipard Limited dans l'Etat de Kerala. Son port d'attache est à Cochin (ou Kochi) et son armateur est la Marine Indienne.

 

 

Entièrement blanc, le Tarangini dont le nom est dérivé du mot "Tarang" (vagues) pourrait se traduire par "celui qui glisse sur les vagues". Il a une surface de voilure de 1 035m2 répartie sur 20 voiles. A son bord le Tarangini embarque 85 personnes dont 45 jeunes cadets qui deviendront au fil des jours des marins aguerris. Concernant ses dimensions, sa longueur de coque est de 42,8m et sa longueur hors tout de 52,80m.  

 

 

Un voilier école de la Marine Indienne détenteur de records 

Il s'agit du premier navire Indien a voir effectué le tour du monde et il est intéressant de noter qu'en 2003 alors qu'il participait pour la première fois à une Tall Ships Race qui était organisée au Etats Unis, c'est lui qui avait remporté le premier prix.

 

Ce voilier école de la Marine Indienne a déjà visité une quarantaine de Pays et fait escale dans 75 ports. Il lui est arrivé de rester en mer durant une période particulièrement longue qui a totalisé 2 100 jours (presque 6 ans !).

 

Le 3 mâts Indien Tarangini au ponton d'honneur de Bordeaux

 

 

 

 

Haut de page

 

 

L'équipage du Tarangini dans les rues de Bordeaux

Parade de l'équipage du Tarangini à Bordeaux

 

 

Marins du Tarangini lors de la parade des équipages à Bordeaux Bordeaux | Photo Bernard TocheportBordeaux Fête le Vin 2018 accueillant aussi les Grands Voiliers, c'est un défilé assez exceptionnel qui a été proposé aux Bordelais. La parade dans les rues de la ville regroupait en effet à la fois les différentes confréries des vins de Bordeaux et les membres de tous les équipages des voiliers participant à la Tall Ships Regatta. Du début à la fin de la parade, l'équipage du Tarangini a suscité un intérêt particulièrement marqué.

 

Il faut dire que voir flotter l'étendard Indien dans les rues de Bordeaux n'est pas chose si courante. Lors du défilé l'équipage du Tarangini était précédé par un groupe musical en tenue traditionnelle Indienne. En plus de l'intérêt que soulève toujours un défilé de marins en uniforme, bon nombre de regards se sont attardés sur la tenue typique du porte drapeau du Tarangini.

 

Après un départ donné sur le miroir d'eau, les équipages ont emprunté le cours du Chapeau Rouge, la place de la Comédie et la place des quinconces où tout le monde s'était donné rendez-vous pour la grande photo sur le monument aux Girondins. Un moment de fête qui aura été l'un des temps forts de ce rassemblement 2018.

 

 

 

 

 

Haut de page

 

 

La Fête du fleuve dans sa version 2018 se terminait le lundi et c'est donc ce jour là qu'une parade de départ des grands voiliers a eu lieu. Mauvaise pioche sur le plan météorologique car c'est sous une pluie battante que la plupart des bateaux ont ainsi quitté le port de la lune.

Marins du Tarangini sur les mâts pour le départ de Bordeaux

Trois bateaux, le Kaskelot, le Sinbad et le Tarangini sont eux partis le lendemain alors que la fête était déjà terminée. Et qui dit fête terminée dit aussi absence de public ce qui en l'occurrence était bien dommage vu que ces 3 départs ont eu lieu sous le soleil avec seulement quelques nuages sur fond de ciel bleu.

 

 

 

Une absence de public d'autant plus regrettable que l'équipage du Tarangini a joué le jeu du beau spectacle jusqu'au bout. C'est en effet avec les marins sur les mâts que, du ponton d'honneur jusqu'après le franchissement du pont Chaban Delmas, le Tarangini a effectué son départ de Bordeaux. Un spectacle digne de ces belles parades qui habituellement enchantent le public. 

 

 

 

Ayant choisi un point élevé pour réaliser quelques photos, j'ai pu voir passer ces marins sur leur mâts qui donnaient l'impression de se trouver pratiquement à ma hauteur. Quelques échanges visuels avec un marin en train de filmer ce départ, quelques gestes de la main... Sentiments partagés entre le plaisir du spectateur privilégié et la tristesse de voir ces marins venus d'un pays si lointain assurer le spectacle dans une quasi indifférence.

 

Un décalage saisissant entre le départ de la veille avec tous ces bateaux accompagnateurs et les quais noirs de monde malgré la pluie et ce jour de temps clément sans public. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

| Voiliers et vieux gréements sur la Garonne | Grands voiliers à Bordeaux en 1990 | Bordeaux grands voiliers 2018 |

Grands Voiliers à Bordeaux - liens pages spéciales| Alexander Von Humboldt 2 - Allemagne | Cisne Branco - Brésil | Cuauhtémoc - Mexique | Dar Mlodziezy - Pologne | El Galéon - Espagne | Etoile du Roy - France | Hermione - France | Kruzenshtern - Russie | Marité - France | Mir - Russie | Morgenster - Pays Bas | Santa Maria Manuela - Portugal | Sedov - Russie | Shtandart - Russie | Stad Amsterdam - Pays Bas | Tarangini - Inde |

 


Thèmes associés  >>> | Fleuve Garonne à Bordeaux | La fête du fleuve | Balades et Croisières sur la Garonne |
| Croisières Burdigala | Bordeaux River Cruise | Escales navires de croisière |
| Colbert le navire Musée sur les quais | Les ponts de Bordeaux |

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page