Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

2011 la construction du pont Bacalan Bastide

| Présentation du pont Bacalan Bastide | 2010 les bases du pont | 2011 les pylônes et le tablier | 2012 choix du nom |
| 2012 première montée du pont, premier éclairage | 2013 pont Jacques Chaban Delmas |

 

 

 

 

>> Photos du feu d'artifice inaugural, de la parade nautique et Inauguration du pont levant <<

 

 

 

Des pylônes et un tablier pour le nouveau pont

Présentation du pont 2010 début des travaux 2011 Pylônes et tablier 2012 le pont qui avance
Présentation du pont Bacalan Bastide Construction des embases du pont Bacalan Bastide Construction des pylônes du pont Bacalan Bastide

Construction du pont Bacalan Bastide

Décembre 2011, un chantier en habits de fête

Pour terminer cette années 2011, je vous propose 3 photos un peu originales du chantier de la rive droite. Sur la première vue la grue située entre les pylônes est, ambiance de fête oblige, équipée de lumières bleues qui se reflètent aussi sur les pylônes. La photo du centre nous donne une indication sur le niveau du pont dans sa position basse.

 

Enfin pour l'image de droite j'ai choisi de vous montrer ce coucher de soleil sur l'ancienne gare d'Orléans et le ponton Parlier qui vient, sinon perturber notre sens de l'orientation, au moins nous rappeler que la Garonne ne chemine pas en ligne droite. La présence presque insolite en arrière plan de la grue et des pylônes du pont Bacalan Bastide vient confirmer l'importance des méandres du fleuve à Bordeaux. Il sera temps début janvier de nous pencher sur la construction des piliers de la rive gauche.

 


 

Novembre 2011, escaliers et verrières pour les pylônes rive droite

Novembre 2011 : apparition des verrières rive droite  | 33-bordeaux.comEn se plaçant quai des Chartrons ou devant le quai des Marques, on peut avoir l'impression  qu'il y a eu assez peu d'évolution sur le chantier depuis le mois d'octobre. Pourtant une bande verticale de couleur, entre bleu et vert, à l'arrière des pylônes attire l'attention et laisse entrevoir un changement.

 

En se rendant quai de Brazza sur la rive droite on découvre effectivement que les pylônes ne sont plus les mêmes. Fini le béton nu, désormais un escalier métallique extérieur à fait son apparition et part à la conquête du sommet de chaque pylône.

 

Au fur et à mesure de l'ascension des escaliers, c'est au tour des verrières colorées d'être mises en place. La photo de gauche illustre la progression de la verrière à la suite de l'escalier. La photo du centre montre l'escalier une fois qu'il est protégé par sa verrière.

 

Pour avoir un avant goût de ce que sera le paysage des prochaines années lorsque le pont sera en service, il suffit de se rendre sur un point élevé de la rive droite. Sur la dernière image on peut ainsi découvrir tablier et pylônes avec la ville de Bordeaux en toile de fond.

 


 

Octobre 2011, hauteur finale pour les piliers de la rive droite

Une ligne caractéristique et une seconde grue rive gauche

Les deux piliers sont maintenant à leur hauteur définitive, la découpe du sommet nous permet de retrouver cette ligne caractéristique participant à l'harmonie de l'ensemble et que l'on pouvait voir sur la maquette.

 


 

L'apparition d'une nouvelle grue identique à la première nous laisse entrevoir que la construction des 2 piliers de la rive gauche ne devrait pas tarder. 

gros plan sur l'embase rive gauche | 33-bordeaux.comSeptembre 2011, visite du chantier de construction

Il faut bien le reconnaître, l'arrivée et la pose du premier tablier constituent une étape importante dans la construction du pont.

 

Avec ses 2 pylônes pratiquement achevés et le premier tablier en place, la rive droite nous donne un avant goût de ce à quoi ressemblera le pont Bacalan Bastide lorsqu'il sera terminé à la fin de l'année 2012. Pour saluer cette avancée particulièrement visible, ce mois ci, 33-bordeaux.com vous propose en images une visite de chantier. Les angles de prise de vue sont nouveaux et inhabituels. Ils vous permettent de découvrir de plus près, dessus et dessous, le  tablier blanc qui n'attend plus que son habillage de dalles.  

 

 


 

Découverte des pylônes, imposants vu d'en dessous, mais aux lignes fluides qui contribueront à donner une ligne élancée au pont. Concernant les "vues d'en haut", cette fois ci elles ont été réalisées sans avion ou montgolfière (voir le chantier en mai 2010). Sur la dernière vue de droite, on découvre à la fois l'activité qui règne sur l'embase et les 2 ilots de la rive gauche et une perspective sur l'accès du pont par la rue Lucien Faure. 

 


 

Août 2011, vision panoramique du chantier

 

Aout 2011 : tablier rive droite posé

Spectaculaire avancée, 163 mètres de tablier posés en août

13 Août 2011 : le tablier de la rive droite est en place

Un tablier aux lignes fluides et aériennes comme une aile d'avion

 

Ce qui frappe lorsque l'on découvre le tablier en navigant sur la Garonne c'est qu'il a une forme très aérodynamique. Les 2 travées du tablier une fois installées ont un peu la forme d'une aile d'avion. L'association d'idées était d'autant plus facile pour moi qu'alors que je me trouvais à bord de la navette fluviale Aliénor II pour réaliser ces photos nous croisions la barge Breuil transportant l'avant et le fuselage de l'A380 numéro 85 ... un avion sans ailes donc !

Les entreprises CIMOLAI et SARENS à la manœuvre

L'avion d'Aéro Photo Industrie a survolé le chantier pendant que les travées quittaient la barge Louis pour prendre position sur leur emplacement définitif. Il est particulièrement intéressant de découvrir "vu d'en haut" l'aspect de ce premier tronçon. Les vues aériennes réalisées au moment de la mise en place du tablier sont présentées dans la photothèque du site A.P.I.

 


 

Comme le seront les prochains éléments du tablier, la structure métallique qui vient d'être mise en place est fabriquée en Italie par l’entreprise Cimolaï. Les 2 premiers tronçons de cette travée fixe sont arrivés après un périple de près de 5000 kilomètres par voie maritime. C’est sur la barge LOUIS de SARENS mesurant 100 mètres de long et plus de 30 mètres de large que les tronçons ont été acheminés jusqu'au chantier de Bordeaux.

Travail de jour et aussi de nuit pour la mise en place des travées  


 

Tractée par de puissants remorqueurs la barge partie le 28 juin de San Giorgio di Nogaro (Nord de la mer Adriatique), a contourné l’Italie, est passée par le détroit de Gibraltar avant de remonter le Portugal, l’Espagne et d’atteindre le Golfe de Gascogne. Dernière étape l’estuaire de la Gironde avant de terminer son périple sur le lieu de la mise en place sur la rive droite. 

Juillet 2011, en attendant le premier tablier

Alors que le premier tablier est déjà annoncé, 3 nouvelles photos réalisées à la mi juillet, le 14 juillet pour être précis. Les 2 vues de gauche nous montrent le chantier de construction vu depuis la rive gauche. On aperçoit ainsi la rampe d'accès et on voit que les 2 piliers de la rive droite ont bien progressé en seulement quelques semaines. Pour la photo de droite, la Garonne étant à marée haute et avec un beau ciel bleu, on découvre le reflet des piliers qui nous laissent imaginer la vue que nous offrira le pont une fois terminé. 

 


 

Juin 2011, plus de retard et les pylônes poussent sur la rive droite

Oubliée la période de retards de l'hiver dernier, désormais les travaux semblent être en phase avec le calendrier initial. C'est la poussée des 2 pylônes de la rive droite qui est la plus visible et la plus spectaculaire. Le plus haut des 2 pylônes sur ces photos prises en juin lors de la fête du fleuve atteint un peu plus de la moitié de sa hauteur définitive. Rappelons qu'une fois terminés ils mesureront chacun 77 mètres. Ce sera ensuite au tour de la rive gauche d'assister à la construction des 2 autres piliers identiques. 

 


 

Gros plan sur l'embase rive droite | 33-bordeaux.comMai 2011, les structures s'élèvent

 

Qu'il s'agisse de l'embase de la rive droite ou de l'accès rive gauche, des 2 cotés on voit les éléments de structure du pont qui commencent à s'élever. Le samedi 21 dans le cadre de l'année du fleuve le ponton d'honneur du quai Richelieu est inauguré. Pour l'occasion des voiliers venus de l'estuaire rejoignent la parade nautique du port de la lune en passant à proximité du chantier de construction du nouveau pont.

 

 

 


 

Avril 2011 le chantier vu sous 2 angles différents

Les deux embases et les quatre ilots de protection étant maintenant en place, il est désormais plus facile d'imaginer l'espace qu'occupera le nouveau pont sur la Garonne.  

Vu d'en haut, il ne manque plus que la passage d'un paquebot  

Vue aérienne chantier pont Bacalan Bastide | 33-bordeaux.com

Rien de tel pour se faire une idée que de prendre un peu d'altitude. Si en juin 2010 je vous présentais une photo aérienne réalisée depuis une montgolfière, cette fois ci c'est à bord du Cessna "Québec 2 fois" et avec la complicité de Jacques Rouaux d'Aéro Photo Industrie que j'ai réalisé cette vue.

 

Le couloir disponible pour le passage des navires peut paraitre bien étroit, pourtant il y a de la marge. L'ami Jacques a saisi "au vol" et présente sur son blog de superbes images du paquebot Seabourn Sojourn au moment précis ou il franchit le nouveau pont de Bordeaux.

 

Un peu plus près des embases ... à bord d'Aliénor 2

Depuis les berges de la Garonne les embases et les ilots de protection sont un peu éloignés et il n'est pas toujours facile de mesurer l'ampleur du travail qui y est accompli. La solution idéale pour se rapprocher un peu consiste donc à embarquer à bord d'un bateau. Les solutions ne manquent pas et pour ma part c'est à bord de l'Aliénor 2 de la "navette des 6 ponts" que j'ai pu réaliser ces vues rapprochées de l'embase de la rive gauche et de ses 2 ilots de protection. 

 


 

Mars 2011 un regain d'activité visible sur les 2 rives

Bien que le chantier fasse de façon permanente l'objet d'une activité soutenue, il faut bien reconnaître que visuellement depuis la mi décembre il n'y avait rien de très spectaculaire. La grève nationale qui avait bloqué l'acheminement de l'embase et de ses 2 ilots sur la rive gauche n'était pas étrangère à ce ralentissement dans l'avancée des travaux. Le retour des beaux jours et l'arrivée des 3 éléments en béton permettent de mesurer le regain d'activité dans l'avancée du nouveau pont. 

Construction pont Bacalan Bastide Mars 2011 | 33-bordeaux.comL'embase et ses 2 ilots de protection sont (enfin) arrivés sur la rive gauche
Les ilots de protection de la rive gauche sont donc arrivés sur leur site de destination suivis quelques jours plus tard par l'embase de la rive gauche.

La manœuvre en photos aériennes

Vue d'en haut la manœuvre était intéressante à suivre et cela n'a pas échappé �� Jacques Rouaux d'Aéro Photo Industrie (A.P.I.) qui a bord de son avion Cessna "Québec 2 fois" (QQ pour les intimes) a réalisé une série de photographies aériennes sur l'évènement. Vous pourrez découvrir ces vues aériennes de l'arrivée de l'embase de la rive gauche sur son blog.

 

 

Février 2011 : du retard et le mois de l'attente pour la rive gauche

L'embase et ses 2 ilots de protection, avant fin mars 

Février 2011 : retard pour l'arrivée de l'embase rive gauche

Rive gauche, prévu pour Janvier mais plus tard dans les faits ...

L'embase et ses 2 ilots de protection pour l'instant bloqués à Bassens

Six mois après la rive droite, la rive gauche s'apprêtait elle aussi à accueillir l'embase et les 2 ilots de protection construits dans la forme de radoub de Bassens. En fait, leur fabrication est terminée et ces éléments devraient même déjà se trouver sur le site. C'est une grève nationale concernant la reconnaissance de la pénibilité de certaines professions liées à l'activité maritime qui vient perturber le calendrier.

 

Pour l'instant l'embase et ses 2 ilots de protection sont immobilisés dans la forme de radoub. Les 3 remorqueurs et leurs équipages qui avaient été réservés pour la manœuvre sont repartis vers Rotterdam leur port d'attache. Il faudra désormais attendre que la situation sociale se débloque et aussi les dates d'une nouvelle disponibilité pour les remorqueurs. Aucune date nouvelle n'est pour l'instant avancée.

 

Ce premier retard important ne sera pas sans conséquences. Au plan financier car chaque jour de retard à un coût à la hauteur de l'envergure du chantier, et bien sur sans doute aussi pour la date finale de livraison du pont. 

 


 

 

 

| Présentation du pont Bacalan Bastide | 2010 les bases du pont | 2011 les pylônes et le tablier | 2012 choix du nom |
| 2012 première montée du pont, premier éclairage | 2013 pont Jacques Chaban Delmas |

 

 

Présentation du pont 2010 début des travaux 2011 Pylônes et tablier 2012 le pont qui avance
Présentation du pont Bacalan Bastide Construction des embases du pont Bacalan Bastide Construction des pylônes du pont Bacalan Bastide

Construction du pont Bacalan Bastide