Regards photographiques sur Bordeaux et la Gironde

Accueil | À propos du site | L'auteur | Projets | Liens régionaux   

Bordeaux, la fontaine du cours Victor Hugo


 

Thèmes associés  >>>| Les Fontaines de Bordeaux >> Fontaine des 3 Grâces | Fontaine des Girondins |
| Fontaines Amédée Larrieu | Fontaines de Tourny >> dans le Monde | Miroir d'eau |
| Fontaine de la Grave (des Salinières) | Fontaine "Retour d'Egypte" |

 


 

La fontaine, que vous ne verrez peut être pas tout de suite, se situe en léger retrait au bas du cours Victor Hugo non loin de la place Saint Michel. Son emplacement est sur le trottoir face à l'angle formé par la rue des Menuts et la rue des Faures. 

Angle cours Victor Hugo, la fontaine Retour d'Egypte  | 33-bordeaux.comDécouvrons la fontaine "Retour d'Egypte"

Le sommet de la fontaine est constitué de trois visages féminins identiques portant le némès qui est la coiffe symbolique des pharaons d'Egypte. Sur cette coiffe on peut également voir un cobra (uræus) qui aurait le pouvoir de protéger le pharaon contre ses ennemis. Sous les 3 têtes féminines, on trouve une vasque qui constitue le bassin supérieur de la fontaine. Vient ensuite le corps de la statue qui représente une sorte de tunique (péplos) arrivant jusqu'aux chevilles et laissant apparaître les pieds. Enfin, au niveau du sol et autour de ces trois personnages se trouve le bassin principal qui recueille les eaux écoulées.

 

Cette fontaine est en fait la reproduction d'un modèle du XVIIIe siècle qui se trouve au musée d'Aquitaine. Pour suivre l'historique un peu bousculé de cette fontaine, en cliquant sur les vignettes vous découvrirez les photos en grand format avec la date ou elles ont été réalisées.

Le renouveau du cours Victor Hugo

En 2007, le cours Victor Hugo a fait l'objet d'importants travaux visant à lui redonner un aspect agréable. Outre des travaux de voirie, les façades ont été ravalées, un éclairage innovant alternant les tons bleus et verts mis en place, trois bancs de granit sont apparus sur le trottoir entre rue Sainte Catherine et cours Pasteur et enfin cette fontaine "retour d'Egypte" qui fait face à la porte de Bourgogne 

 

 

Coïncidant avec la fin du réaménagement du cours Victor Hugo, la fontaine "retour d'Egypte" fait son apparition en novembre 2007. En attendant le jour de son inauguration officielle, elle est encore emballée sous film plastique tel que vous pouvez la découvrir sur certaines photos de cette page. La fontaine est donc dévoilée au public en décembre 2007. Hiver oblige, et pour éviter le gel elle ne sera alimentée en eau que quelques jours. Bien que construite en un matériau lourd, je me souviens alors l'avoir trouvée "un peu frêle pour le quartier" et avoir émis quelques doutes sur sa faculté à conserver longtemps sa blancheur d'origine.

La fontaine en rubrique faits divers

Cela fait à peine un mois et demi que la fontaine est en place, et déjà elle est vandalisée. Un matin les habitants du quartier découvrent ce qu'il en reste : les pieds et le bassin endommagé. Les trois têtes et le tronc de la statue ont tout simplement disparu.

 

 

Vandalisée en février 2008, et version "les pieds dans l'eau" en mars


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aussi curieux que cela puisse paraître, en mars 2008 un dispositif de jets d'eau est pourtant mis en place sur ce qui reste sur place. Voici donc, symboliquement la fontaine remplissant son rôle mais sans son corps et sans ses têtes Egyptiennes.  

 

Angle cours Victor Hugo : la fontaine Retour d'Egypte  | 33-bordeaux.com

Avril 2009, le retour du "Retour d'Egypte"

Il aura donc fallu un peu plus d'un an pour que la fontaine retrouve son aspect initial et revienne complète, propre et opérationnelle. Nous sommes en avril, le bassin et les jets d'eau sont mis en service, la fontaine est partie pour une seconde vie.

 

 

 

 


Après le retour, nouvelle rechute  

Si pendant longtemps le quartier a pu être considéré comme moins favorisé en aménagements urbains, ce n'est à l'évidence plus le cas. En moins de deux ans le cours Victor Hugo aura vu son aspect considérablement changer, et après l'arrivée de cette fontaine, l'inauguration à deux pas de là du Parc des Sports Saint Michel constitue le point d'orgue du renouveau. 

 

 

Pourtant, dans la nuit du 2 au 3 mai, et pour la seconde fois, la fontaine se trouve une nouvelle fois réduite en 3 morceaux éparpillés. Il suffit de voir les éclats pour comprendre que le ou les auteurs de la dégradation se sont véritablement acharnés. Ainsi donc en 17 mois d'existence la fontaine aux trois Egyptiennes aura passé plus de temps en réfection dans les ateliers que visible pour les Bordelais.  

Reviendra ou pas, troisième tentative ou abandon ?

Un dispositif de vidéo surveillance était déjà envisagé pour cette partie du cours Victor Hugo, gageons que si retour de la fontaine il y a ce ne sera pas avant la pose de caméras. Et encore, dans cette hypothèse, un dispositif de protection sera vraisemblablement envisagé. 

Fontaine Diane de Toulouse place Saintes ScarbesEt pourquoi pas une solution "à la Toulousaine" ?

L'exemple de la fontaine Diane de la place Saintes Scarbes 

Partageant ma vie entre les 2 villes, même si les thèmes et les lieux d'implantation des fontaines sont différents, j'ai souvent été tenté de comparer la fontaine "Retour d'Egypte" de Bordeaux avec la fontaine "Diane" de la place Saintes Scarbes de Toulouse. Ces fontaines apparues sur le domaine public à peu près dans la même période ont pour similitude de sembler fragiles, tant dans leur ligne que dans le matériau qui les composent. 

 

Dès l'arrivée de la fontaine à l'angle du cours Victor Hugo (comme je l'explique au début de cette page), je l'ai trouvée particulièrement vulnérable notamment en raison du fait qu'elle se situe à la même hauteur que les passants sans véritable garde-fou. La suite a hélas montré que mes craintes étaient fondées. 

 

 

2 fontaines fragiles d'apparence, 2 solutions différentes

La différence essentielle se trouve dans leur présentation. Si comme à Bordeaux il y a bien à Toulouse un bassin au niveau du sol, la statue de Diane a elle été elle placée en hauteur au centre d'une vasque moins large que le bassin du bas. Impossible donc d'approcher la statue sans devoir enjamber le bassin du bas, ou se tremper les pieds lorsque la fontaine est en eau.

 

Même si la fontaine n'est pas totalement à l'abri de ce que l'on qualifie pudiquement d'incivilité, il est en tout cas moins facile d'atteindre la statue centrale pour la dégrader. La photo montrant un cône routier placé comme un chapeau sur la tête de Diane est la seule vraie "agression" que j'ai pu constater depuis que j'observe cette fontaine de la place Saintes Scarbes. Rien à voir avec la destruction de la fontaine de Bordeaux.  

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne sais pas si la solution est transposable mais dans l'hypothèse d'une ultime tentative de retour, en dehors de la présence d'un système vidéo, la piste mériterait sans doute d''être creusée.  

 

... à suivre 

 

 


 

Thèmes associés  >>>| Les Fontaines de Bordeaux >> Fontaine des 3 Grâces | Fontaine des Girondins |
| Fontaines Amédée Larrieu | Fontaines de Tourny >> dans le Monde | Miroir d'eau |
| Fontaine de la Grave (des Salinières) | Fontaine "Retour d'Egypte" |

 


 

Voir Aussi >>>| Les portes de Bordeaux >> La Grosse Cloche | La Porte Cailhau

 

 

Voir Aussi >>>| Les ponts de Bordeaux >> Pont d'Aquitaine | Pont de pierre | Passerelle EIFFEL |